Ce week-end, j'ai profité des premiers rayons du soleil pour vadrouiller dans le domaine du prince de Condé, c'est-à-dire à Chantilly. En voiture, depuis la région parisienne, on met environ quarante-cinq minutes. Une fois sur place, je vous recommande d'utiliser le parking attenant au château : c'est beaucoup plus simple, même si l'on doit s'acquitter de 4€ (tarif incompressible).

Ensuite, on se promène devant le dit château et l'on fait comme tout le monde : on pique-nique (un riz sauté au curcuma et au gingembre, pour ma part) en regardant les grandes lignes de l'horizon, avec la belle bâtisse en fond. L'herbe est grasse, l'endroit est idéal pour se préparer au périple de la visite. Des vendeurs de glaces (avec ou sans... chantilly) ont pignon sur rue à cet endroit.

 

IMG_20160403_142347

IMG_20160403_133748

IMG_20160403_133634

L'achat des billets se fait dans une toute petite annexe sur la gauche en entrant dans le parc. Il faut ensuite choisir son tarif : j'ai opté pour le cumul parc + château + écuries (17€). Il y a aussi la possibilité d'assister un spectacle en nocturne, ou bien de visiter le parc uniquement (7€ quand même). Dans le château, on découvre mille dorures et autres signes de richesse des Condé et des d'Orléans. La première pièce est très belle : c'est la librairie, aux ouvrages splendides, particulièrement bien conservés. Cette bibliothèque à deux niveaux est vraiment somptueuse. Pour le reste, je dois reconnaître qu'il y a un air de déjà-vu et que je n'ai pas été époustouflée. La visite s'achève relativement vite, et l'on rejoint le parc rapidement

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_20160403_143537IMG_20160403_143721IMG_20160403_143204

Celui-ci est immense, et on sent le génie de Le Nôtre : de belles lignes géométriques mettent en valeur l'espace, les jets d'eau, les statues, parsemés de ci de là. Vu du haut de l'escalier principal, le parc montre toute sa grandeur. On peut aussi s'y perdre, en rejoignant le jeu de paume par des sentiers détournés, ou bien en cherchant "l'île de l'amour". A cause de travaux et/ou du plan vigipirate, il faut ressortir par l'entrée principale pour rejoindre les écuries (on pouvait apparemment passer par le jeu de paume pour raccourcir le chemin, mais la grille est fermée).

IMG_20160403_142429

IMG_20160403_150551

IMG_20160403_151901

Les grandes écuries sont assez impressionnantes par leur taille, mais aussi par leurs locataires : de magnifiques chevaux dans leurs boxes accueillent les visiteurs dès que l'on passe la porte du musée du cheval. Ensuite, il faut passer difficilement par des portes trop étroites pour visiter les salles sur l"histoire du cheval, son évolution, sa place à Chantilly... Deux imposants bustes de chevaux trônent dans une cour pavée, depuis laquelle on peut entrer dans un amphithéâtre pour assister à un spectacle de dressage (j'ai décliné cette option).

IMG_20160403_154604

IMG_20160404_114448

Bilan de cette promenade : je suis contente d'avoir enfin visité ce site, mais je dois admettre que c'est plutôt cher payé pour ce que c'est.