Récemment, j'ai regardé un film inspiré de faits réels : Fruitvale station de Ryan Coogler. L'histoire reprend les événements du 1er janvier 2009 au cours desquels un jeune homme de vingt-deux ans a été abattu par des policiers à la station de métro Fruitvale, à San Francisco. Cet homicide avait provoqué des émeutes.

Certes, la vie d'Oscar Grant est quelque peu romancée, mais elle ne sombre jamais dans le mélo ou dans le lyrisme. Cet Américain noir n'est que le reflet d'une époque et de certains ratés de la société.

fruitvale station

Le film, comme une tragédie antique, se déroule sur vingt-quatre heures; même si l'on connaît déjà l'issue de celui-ci, on regarde, atterré, le déroulement inexorable de cette destinée. Tout est crédible, surtout grâce au jeu naturel des acteurs. On se croirait participer, invisible, à leur vie.

Je reconnais avoir eu le ventre assez noué à la fin du film. En bref, je vous le recommande, bien évidemment.